ETUDE - Des petits tunnels à partir du nez ont été observés en laboratoire

La présence du Covid-19 aurait parfois été observée dans le cerveau de certains patients. Or, comme l’ont rapporté nos confrères de New Scientist, « le récepteur ACE2, que le virus utilise normalement pour pénétrer dans les cellules est à peine détectable dans le cerveau, contrairement aux cellules qui tapissent le nez, la bouche et les poumons ». Les chercheurs cherchaient donc à savoir comment le SARS-CoV-2 réussissait à migrer jusqu’au cerveau.

Une équipe de l’Institut Pasteur a peut-être des pistes pour répondre à cette question. Selon une étude, dirigée par Chiara Zurzolo et publiée mercredi dans la revue Science Advances, le virus construirait de minuscules tunnels grâce auxquels il pourrait facilement passer du nez au cerveau.
Lien rapide : https://zenr.fr/0506
il y a 21 jours