Les documents hautement confidentiels de Pfizer ont conduit de grands scientifiques comme les professeurs Peter McCullough ou Harvey Risch à demander les données à la Food and Drug Administration (FDA). Les premières pages qui concernent les effets secondaires survenus entre le 1er décembre 2020 et le 28 février 2021 ont été publiées. Au-delà des effets secondaires graves et non graves, on peut s’étonner de voir figurer certaines catégories de populations, notamment les enfants de moins de 12 ans, qui n’étaient pas censées recevoir un vaccin à cette époque-là.
Lien rapide : https://zenr.fr/0476
il y a 9 mois