Ce 25 juillet, un panel composé de trois juges , basés à New-York, a rejeté à l’unanimité le recours en appel de Pfizer qui voulait procéder au co-paiement de deux de ses médicaments (extrêmement chers) destinés à lutter contre la crise cardiaque. Le procédé semble frauduleux car si la ruse avait connu un succès, Pfizer …
Lien rapide : https://zenr.fr/0516
il y a 14 jours